Après lui avoir broyé la paluche, il lui pique son slogan….. pas facile le Macron!

Accord de Paris: Macron invite les scientifiques américains à venir en France, des internautes lui répondent

ACCUEIL « La France ne tournera pas le dos aux Américains, la France n’abandonnera pas le combat »…

C. Ape. avec AFP

Publié le 02/06/17 à 16h08 — Mis à jour le 02/06/17 à 16h44

Emmanuel Macron à Versailles lors de la visite de Vladimir Poutine, le 29 mai 2017.

Emmanuel Macron à Versailles lors de la visite de Vladimir Poutine, le 29 mai 2017. — Etienne LAURENT / POOL / AFP

L’invitation d’Emmanuel Macron aux scientifiques américains à « venir travailler en France sur des solutions concrètes pour le climat » a bien été entendue… par les scientiques mais aussi les internautes.

A ceux que « la décision du président des États-Unis a déçus, vous trouverez dans la France une seconde patrie », « la France ne tournera pas le dos aux Américains, la France n’abandonnera pas le combat », a déclaré jeudi le président Emmanuel Macron après la décision du président Donald Trump de retirer son pays de l’accord de Paris.

>> A lire aussi : Pourquoi l’accord de Paris va survivre au retrait américain

« Epousez-moi »

Un discours qui a fait battre le coeur de bon nombre d’internautes, certains mêmes prêts à épouser le chef de l’Etat.

« Epouse-moi »

« Est-ce que votre pays aime les Noirs ? Parce que si c’est le cas… »

« Merci, monsieur le Président. Nous, Américains, avons appris la résistance auprès du courageux peuple Français et allons essayer de vous faire honneur. »

« Quel discours inspirant : nous n’abandonnons pas la lutte (contre le changement climatique). »

Un « message fort »

Cette invitation est un « message très fort », une « urgence majeure » pour des experts du climat. « Proposer une solution pour conserver les savoir-faire américains en hébergeant des chercheurs de haut niveau pendant quelques années en espérant qu’ils puissent retrouver des conditions de travail décentes par la suite aux États-Unis me semble une urgence majeure », a expliqué ce vendredi à l’AFP la climatologue française Valérie Masson-Delmotte.

« On pourrait imaginer que dans les grands centres de recherche sur le climat dans les différentes régions françaises, on mette en place un système de chaires d’excellence qui offre un asile scientifique aux chercheurs de haut niveau qui travaillent aujourd’hui aux États-Unis », poursuit la responsable du Giec.

>> A lire aussi : «Make our planet great again», Macron se paie Trump en anglais

« C’est un message très fort d’Emmanuel Macron vis-à-vis de Donald Trump, une façon de lui dire qu’il fait fausse route », explique le climatologue Jean Jouzel. « Pour la recherche sur le climat mais aussi en termes d’innovation, de partenariat, cela peut être potentiellement intéressant », ajoute-il.

« Mais ce n’est pas si simple, c’est difficile d’attirer des chercheurs de bon calibre en France », juge le climatologue.

Publicités

3 commentaires

  1. carnetsparesseux · juin 2

    Bon ben oui, il a la poigne ferme et un certain sens de la répartie. Il va faire des merveilles quand il rencontrera Hanouna !

  2. Leodamgan · juin 4

    Bon ben après le bras de fer, on verra la suite…

    • Tuxnux · juin 4

      On est loin des fleurs…….
      Bises à vous deux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s